Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 Oct

HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)

Publié par By UGO  - Catégories :  #exposition, #photographie, #paris, #herb ritts, #maison de la photographie

HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)
HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)
HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)

Il est l’un des photographes connus pour avoir élevé la photo de mode au rang d’art. Herb Ritts, décédé en 2002, est le centre d’une exposition à la Maison européenne de la photographie

Autodidacte, le photographe américain s’est spécialisé dans la photo de célébrités, en mettant l’accent sur des aspects de ses sujets souvent ignorés par les autres photographes. Il affirmait que la star devant l’objectif lui importait peu. Ce qui comptait, selon lui, était l’émotion que vehiculait son cliché.

Intitulée “Herb Ritts, en pleine lumière“, l’exposition revient sur les images les plus célèbres de ce photographe, marquées par le soin qu’il apportait à la lumière. À travers des clichés de visages insouciants, présentant un noir et blanc un peu diaphane et des corps lisses, Herb Ritts ne propose pas sa vision du monde mais nous invite à le voir comme nous le voudrions. On retrouve dans toutes ses photographies les éléments naturels qui nourrissaient son regard tels que le vent, la lumière, l’immensité des espaces, l’horizon infinie et, bien sûr, la terre de Californie. Ces thèmes sont sublimés par les corps des modèles masculins et féminins dans un travail mêlant spontanéité et composition, glamour naturel et poses sophistiquées.

Au fil de l’exposition, on retrouve des clichés et des films qu’on a vus des centaines de fois, comme celle des mannequins nues dont les corps s’emmêlent, de William Burroughs qui cache son regard derrière ses grandes lunettes, de Liz Taylor rasée après son opération d’une tumeur au cerveau ou encore celle qui montre une Madonna sensuelle. Cette dernière a d’ailleurs fait appel à lui pour la construction de son image multiforme et pour la pochette de son troisième album True Blue (1986). Ce qui touche particulièrement quand on regarde le travail de Herb Ritts, c’est qu’il ne se contente pas de statues vivantes et de formes parfaites. Il aime aussi aborder la matérialité fragile de ce qu’il photographie : les textures des vêtements portés ou le contact de la peau d’une femme sur une matière, tout ce qu’on peut ressentir d’atmosphérique dans l’image. Avec une approche plastique, il crée un motif sensoriel pour chaque photo : comment un corps réagit à l’eau qui le frappe, au vent qui le caresse, au soleil qui le brûle.

Même si ses œuvres répondaient presque toujours à une commande, Herb Ritts a considérablement changé la perception de la photographie commerciale par rapport à la photographie artistique, en ajoutant sa sensibilité, ses connaissances, ses inspirations et ses souvenirs de Brantwood.

L’exposition est accompagnée d’un livre publié aux éditions Contrasto.

“Herb Ritts, en pleine lumière”, exposition du 7 septembre au 30 octobre, à la Maison européenne de la photographie (5-7, rue de Fourcy, Paris 4e).


 

 

Exposition réalisée en collaboration avec Fondazione Forma per la Fotografia, Milan et Herb Ritts Foundation, Los Angeles

logo-fondazione-FORMAnero Herb_Ritts_Foundation_Logo[1]

HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)
HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)
HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)
HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)
HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)
HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)
HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)
HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)
HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)
HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)
HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)
HERB RiTTS EXPOSE A PARiS (à ne pas manquer)
Commenter cet article

Archives

À propos

PHOTOGRAPHIE