Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 Jun

LAROUSSE...JE SèME à TOUT VENT

Publié par By UGO

3955470078_9ddbde7fd5_o.jpg      11019727

Me voici devant tous un homme plein de sens
Connaissant la vie et de la mort ce qu'un vivant peut connaître
Ayant éprouvé les douleurs et les joies de l'amour
Ayant su quelquefois imposer ses idées
Connaissant plusieurs langages
Ayant pas mal voyagé

...

tn_IMG_2739-copie_modifie-1.jpgVoici que vient l'été la saison violente
Et ma jeunesse est morte ainsi que le printemps
O Soleil c'est le temps de la raison ardente
Et j'attends
Pour la suivre toujours la forme noble et douce
Qu'elle prend afin que je l'aime seulement
Elle vient et m'attire ainsi qu'un fer l'aimant
Elle a l'aspect charmant
D'une adorable rousse
Ses cheveux sont d'or on dirait
Un bel éclair qui durerait
Ou ces flammes qui se pavanent
Dans les roses-thé qui se fanent
Mais riez de moi
Hommes de partout surtout gens d'ici
Car il y a tant de choses que je n'ose vous dire
Tant de choses que vous ne me laisseriez pas dire
Ayez pitié de moi


Guillaume Apollinaire,

[LA JOLIE ROUSSE ]
Poèmes retrouvé
s, Poésie-Gallimard

 

 

 

          
La rousse est-elle dans le Larousse?

nom féminin

  • Argot. La rousse, la police.
  • larousse     rousse-talon-vernis.jpg

    La fille a les cheveux orange, une jolie couleur de feuille d’automne... D’ailleurs, elle décline toutes les odeurs d’une fin de saison.

    Elle porte une combinaison couleur de rouille extrêmement moulante, extrêmement mouillée. Elle est couverte de ce tissu humide de la tête aux chevilles : c’est une seconde peau, elle est nue et oxydée.

    Sa chevelure luxuriante cascade sur ses épaules, elle plonge ses yeux gris dans le noir de mon coeur.

    Elle est alanguie comme un serpent rêveur, sur un tapis de feuilles mortes. Ses mains sont si pâles... Elle retient d’un geste mes doigts avides, et laisse ma bouche dévorer ses paumes.

    Sa poitrine menue se soulève doucement, elle ronfle comme un petit chat que le plaisir électrise.

    Sa peau devient alors une immense vague, ses yeux deviennent roses, sa bouche un peu plus bleue, elle accorde son souffle au bruit de mes râles.

    Elle jouit doucement aux pointes du soleil, je redeviens enfin son air salin, la traînée granuleuse sur le bout de son sein.

Mais à son réveil, je ne suis qu’un homme! 

 

                                             elodie-r.jpg
   tn_Premade_room_by_blOntj-copie_modifie-2.jpg"

 

 

MODèLE : Elodie littletenderness

  

"Magnifique ! Ugo, tu es un homme d'exception ! merci pour tout."

 

bY uGO

 

 

 

 

Commenter cet article

Elodie 20/06/2010 00:18



Magnifique ! Ugo, tu es un homme d'exception ! merci pour tout.



Archives

À propos

PHOTOGRAPHIE