Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 Jun

SUR LE DiViN...

Publié par By UGO

 

 

"LE HASARD N'EST RiEN POUR UNE âME FROiDE OU DiSTRAiTE...IL EST UN SiGNE DiViN POUR UNE âME OBSéDéE..."

 

(Ernest Renan)

 

fashionmodelsvogue1c08ff248.jpg

 

 

  Mais quel est le sens du mot "divin"? "Divin" veut dire  dans le langage courant "excellent", ou encore "sublime". C'est ce qui suscite l'adoration ou qui force le respect. Dans cette ligne, se demander si le divin a encore un sens aujourd'hui, c'est se demander si nous sommes capables de cette adoration et de ce respect. Et si on peut voir dans ces sentiments autre chose qu'une aliénation (perte de soi-même et de la raison). 
   Mais, bien sûr, "Divin" veut dire au sens littéral: "qui appartient au(x) dieu(x)". C'est-à-dire que ce qu'on qualifie de divin est censé avoir quelque chose de la divinité, de la nature même de Dieu. Qu'est-ce qui qualifie le divin?  Notons juste que pour le judaïsme et l'hindouisme la divinité est au delà de toutes qualifications, mais alors  si le divin échappe aux définitions qui le limitent, n'échappe t-il pas alors aussi aux religions?
   

seal_20-20love_6020divine.jpgQu'est-ce qui nous fait juger quelque chose de divin? Est-ce le reste d'un conditionnement culturel et religieux qui nous fait croire en une perfection que le bon sens a depuis longtemps rangé dans le placard des illusions? Pourtant,  "la perfection n'existe pas". La modernité s'est employée à décrocher ces vieilles lunes que sont Dieu, la perfection, la vérité ou le bien 

   Même si nos jugements sont toujours conditionnés par du culturel on peut s'interroger sur le type d'expérience à l'origine de l'emploi du terme "divin". L'expérience la plus commune est ici celle d'un plaisir intense et subtil pris à quelque chose, un plaisir par lequel on est "ravi", emporté hors de soi-même -c'est le sens littéral du mot "extase". Ces termes sont les mêmes que ceux qui décrivent l'expérience mystique: le sujet y vit une ouverture de tout son être et une union avec l'infiniment plus grand que lui. Doit-on y voir une "régression narcissique" pathologique comme le fait Freud? La clôture du sujet sur lui-même (et ses névroses) est-il le seul horizon, la seule normalité à laquelle puisse prétendre l'homme moderne.

Le divin a-t-il encore un sens aujourd'hui?

 

Dans la "Divine comédie" de Dante, le poéte nous entraine dans un voyage imaginaire au travers de l’Enfer, du Purgatoire et du Paradis, jusqu’à la découverte de Dieu.

 

 à LiRE :

 

untitled 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

PHOTOGRAPHIE