Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 Dec

LE SPECTRE D'AL QAIDA ET D'OSSAMA BENLADEN DE RETOUR...

Publié par By UGO

546150ALeqM5j6EwKQSwnmE_cImloIzt7F_zd7Tw.jpgALORS QU'AL QAIDA, VIENT DE REVENDIQUER LA TENTATIVE D'ATTENTAT MANQUé DU VOL AMSTERDAM-DETROIT, VOILA QUE RESSURGIT LE SPECTRE DU TERRORISME INTERNATIONAL.
TONY BLAIR, A CONFIRMé, RéCEMMENT,  qu'avant l'invasion en Afghanistan, on connaissait la non-existence d'engin de destruction massive sur ce territoire. On se demande toujours, actuellement, quelles en ont été les véritables motivations et pourquoi les occidentaux s'entêtent à renvoyer des troupes sur place...!
TOUS CES SOLDATS MORTS, TOUS CES MILLIARDS...DANS QUEL BUT?


POUR LE PRÉSIDENT PAKISTANAIS, OSAMA BEN LADEN A TOUJOURS ÉTÉ UN AGENT DES ÉTATS-UNIS

Le président pakistanais Asif Ali Zardari a affirmé dimanche dernier, sur la chaine de télévision NBC , dans l’émission “Meet the Press”, que le leader d’Al Qaida, Osama ben Laden n’avait jamais cessé d’être un agent payé par les Etats-unis


Bombe médiatique : Ben Laden a travaillé pour les États-Unis jusqu’au 11 Septembre

Invitée par l’animateur de l’émission radio Mike Malloy radio show, l’ancienne traductrice pour le FBI, Sibel Edmonds, a lancé une véritable bombe médiatique.

Lors de son interview, Sibel raconte comment les États-Unis ont entretenu des « relations intimes » avec ben Laden et les talibans, « tout du long, jusqu’à ce jour du 11 septembre. » Dans « ces relations intimes », Ben Laden était utilisé pour des « opérations » en Asie Centrale, dont le Xinjiang en Chine. Ces « opérations » impliquaient l’utilisation d’al-Qaida et des talibans tout comme « on l’avait fait durant le conflit afghano-soviétique », c’est à dire combattre « les ennemis » par le biais d’intermédiaires.


actu-monde-ben-laden-gros-plan_articlephoto.jpgLes Etats-Unis ont laissé Ben Laden s'échapper en 2001

Les Etats-Unis auraient pu tuer ou capturer Oussama Ben Laden en décembre 2001 à Tora Bora dans l'est de l'Afghanistan, mais l'administration Bush a choisi de ne pas pousser plus loin et permis sa fuite au Pakistan, selon un rapport d'une commission du Sénat américain.

Tony Blair accusé de guerre en Irak par « flagornerie »

15 décembre 2009

Le procureur Ken Macdonald, un ancien haut fonctionnaire britannique, accuse Tony Blair d’avoir fait entrer les Britanniques dans la guerre en Irak par « flatterie » vis à vis des Etats-Unis.  Tony Blair a utilisé un « subterfuge alarmant » pour entraîner le pays dans la guerre, trompant ainsi les britanniques. Tony Blair sera entendu en janvier prochain par une commission d’enquête sur l’Irak. 

05_07_08-alqaida-ben-laden.jpg



bY uGO

Commenter cet article

Archives

À propos

PHOTOGRAPHIE