Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 Jan

VILLEPIN : LES COUPABLES SONT TOUJOURS DES VICTIMES...

Publié par By UGO


                                   1420026389

Dominique de Villepin  est-il alors une
victime coupable ou un coupable victime ?
olala_villepin.jpg cover-villepin 2

La culpabilité et la faute ne font qu’un : je commets une faute, je suis coupable et je suis coupable parce que j’ai commis une faute. Pourtant, peut-on réellement
vouloir mal agir, commettre sciemment des fautes ? auquel, cas, comment être tenu pour coupable de ce que l’on n'a pas voulu ? Ne serais-je pas plutôt victime de mes fautes au sens où je serais dans l’erreur et non auteur d’un mal volontaire ?

Coupable.jpg230785_DMOMDTT3EIKYYDJP3CQX2P5C7FQH6N_fashion_victime_H1519.jpg 

 Il est donc impossible d'être victime de ses fautes. La mauvaise conscience me pose à la fois en juge et partie ; et en ce cas, je subis une peine mais que je ne nie pas avoir méritée - autrement je suis de mauvaise foi (dans ce cas, le dédoublement de la conscience ne consiste pas à se condamner, à agir et pâtir au sein d'une accusation, mais à se cacher ce que l'on sait être une faute). Au contraire, d'un tribunal concret où je peux très bien être accusé d'un crime que je n'ai pas commis, la mauvaise conscience ne se trompe pas : lors d'un procès, je suis coupable désigné, et je peux ainsi, du fait de cette extériorité de l'attribution, être victime si celle-ci est infondée ; alors que dans mon « for intérieur » nulle dissimulation n'est possible (sauf, une nouvelle fois, à vouloir être de mauvaise foi) .   Transition : Etre coupable signifie être fautif, et réciproquement, la faute fonde la culpabilité. Je suis donc bien coupable et non victime de mes fautes, sauf si je suis accusé d'une faute que je n'ai pas commise.  

                                                            coupable-mesrine-1   
         En somme, la faute dont je suis déclaré coupable (que ce soit par des lois ou par moi-même) pourrait très bien être la mienne seulement au sens où je l'aurai accomplie mais non au sens où je l'aurais pleinement voulue, planifiée.

                                                        
                                                            medee%20delacroix%20MEUGéNE DELACROIX "Medée"

 Dans la mythologie grecque, Médée est certes une mère contre-nature car elle tua ses propres enfants, après leur avoir donné la vie. Mais avait-elle des circonstances atténuantes!
D'abord elle a commis tous ces crimes par amour pour Jason, car ce même Jason l'avait trahie puis exilée.
 Et puis, Médée est un personnage ambigu. Il serait faux de penser qu'elle n'est que la femme meurtrière : 
Elle est  le symbole de la femme rebelle à l’autorité des hommes (elle trahit son père, elle choisit elle-même son mari et contredit la décision de Jason) 

fond-noirbY uGO 

Commenter cet article

Archives

À propos

PHOTOGRAPHIE