Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
07 Oct

YOM KiPPOUR...LE JOUR DU GRAND PARDON.

Publié par By UGO

 

 

             priere-kippour.jpg

 

Dix jours après Rosh Hashanah, le nouvel an juif, Les juifs célèbrent Yom Kippour aujourd’hui, le Grand Pardon : le jeûne marque cette journée de prière et de repentir.

 

kippour.jpg   C'est la fête qui rassemble le plus de juifs dans les synagogues. Même ceux qui ne pratiquent pas ou ceux qui n'ont qu'un de leur parent juif, se rendent au lieu de culte, aujourd'hui ou ce soir, lorsque le shofar  sera sonné. Pour certains, cet attachement s'explique par des raisons religieuses, pour d'autres, par des raisons identitaires. Il y a des variations dans les rites mais le fond est commun. Et c'est une journée d'abstinence totale.

Au-delà de l’abstinence alimentaire qui dure 25 heures, il est interdit de travailler durant Yom Kippour, de se laver et de se frictionner le corps, d’avoir des relations intimes et de porter des chaussures en cuir.

La journée se déroule à la synagogue, très fréquentée par la communauté juive le jour de Yom Kippour : il s’agit de la dernière occasion de se voir pardonner ses pêchés et ceux de la communauté, envers les autres et envers Dieu. Elle est entièrement consacrée à la prière, qui comporte sept bénédictions, de nombreuses lectures, une longue confession, et une demande de pardon au nom de tous.

 

yomkippour.jpg

    Lévitique 16:30 : “Car en ce jour on fera l'expiation pour vous, afin de vous purifier: vous serez purifiés de tous vos péchés devant l'Éternel.

    Lévitique 16:31 : “Ce sera pour vous un shabbat shabbaton, et vous affligerez vos âmes. C'est une loi perpétuelle”.

Yom Kippour est par lui-même le Shabbat des Shabbat, c’est donc un jour exceptionnel par la nature particulière que lui concède le Seigneur. Aujourd’hui ce n’est pas par le biais de la liturgie juive qu’il convient d’appréhender cette fête, mais par la lecture de la nouvelle alliance en Yeshoua.

 

 

 

 

 

 

  773683535

 

Réalisé par Alexandre Arcady (1982)
Avec Roger Hanin, Jean-Louis Trintignant, Bernard Giraudeau.

Synopsis : Arme de ses jumelles, le commissaire Duche surveille de sa voiture la reception donnee a la villa de Raymond Bettoun. Ce dernier dirige le clan des juifs pieds-noirs, qui regne en maitre dans le milieu du racket. Duche n'a jamais reussi a confondre la famille Bettoun. Mais dans l'ombre, Pascal Villars a jure la perte des Bettoun. Il va reussir a dresser le clan des Arabes contre celui des Juifs.



 

Commenter cet article

Archives

À propos

PHOTOGRAPHIE