Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 Mar

LE DéBAT DU NUCLéAiRE RELANCé...

Publié par By UGO

nucleaire 39La situation au Japon relance l'inquiétude sur le nucléaire en France car avec ses 58 réacteurs et 1100 sites renfermant des déchets nucléaires, la France détient le record du pays le plus nucléarisé au monde par rapport au nombre d'habitants.
Face aux incidents de la centrale de Fukushima depuis quelques jours, le doute s'installe...
                                                                      258911.jpg
A la différence de la France, le débat en Allemagne sur la sortie du nucléaire a agité le monde pays à plusieurs reprises rien qu'au cours de la décennie passée. Et se passer de l'énergie nucléaire fait partie du champ des possibles mentaux de nombreux citoyens et hommes politiques allemands.

Sarkozy : Il n'est "pas question de sortir du nucléaire"

Pour les anti-nucléaires, les enseignements à tirer sont simples : il faut sortir du nucléaire. Les écologistes prônent ainsi depuis hier un référendum sur la question.

 

                     015990

 

L'hexagone est devenu dépendant de l'électricité nucléaire qui représente pas moins de 78 % de la consommation électrique nationale. C'est aussi l'un des fleurons de l'industrie française

Suivant GREENPEACE, le nucléaire est dangereux, inutile et coûteux. Il faut développer les énergies renouvelables et mettre en place une politique d'efficacité énergétique.
Mais le lobby nucléaire (l'Etat, Areva, EDF, etc.) empêche tout débat national, et les conflits d'intérêts aussi bien de la part des pro que des anti-nucléaires nombreux!.
   
                                               20030727-epr-danger-peint-sur-la-tour-de-la-centrale-nuclea.jpg 
          energie_champ_eoliennes.jpg 
De plus, pour remplacer 100% de l'électricité produite par le nucléaire par l'énergie éolienne,il faudrait construire 50.000 éoliennes en France.
Les énergies renouvelables se sont considérablement développées au court des quinzes dernières années grâce à un soutien volontariste de l'Etat. Fortement pourvoyeur d'emplois, on estime à 330000 le nombre de personnes qui travaillent dans ce seul secteur. Au point qu'il est devenu une véritable fierté nationale… et une véritable force de frappe industrielle, notamment à l'exportation.

Par comparaison, 150 000 personnes environ travaillent pour EDF. Les renouvelables produisent aujourd'hui 16% de l'électricité allemande. Trois fois plus qu'en 1997. Les éoliennes, chauffe-eau solaires ou autres panneaux photovoltaïques font partie du paysage.

 

                                                  alectr11.jpg

 

N'oublions jamais que le risque Zéro n'éxiste pas. Malheureusement, nos sociétés, sous le joug des nouvelles technologies tendent à nous enfermer dans ce schéma au point de nous rendre paranoïaques voir schyzophrènes.

On le retrouve dans nos quotidiens et auprès de nos hommes politiques. Chaque évènement devient un drame!

Ne vous laissez pas manipuler.

         bY uGO

 

URGENCE JAPON : Greenpeace suit la situation de très près
Cher(e) internaute,

Suite au séisme de grande ampleur qui a frappé le pays vendredi et provoqué un important tsunami, le Japon vit aujourd'hui une catastrophe humaine, environnementale et nucléaire sans précédent et compte ses morts par milliers. Plusieurs réacteurs nucléaires de la région de Fukushima, à environ 250 km au nord de Tokyo, connaissent de graves défaillances

« Le Japon se trouve dans une situation d'une gravité inédite. Jamais plusieurs réacteurs d'une même centrale n'ont subi de telles avaries. », déclare Sophia Majnoni, de Greenpeace France. 

D'heure en heure, les risques nucléaires s'enchaînent 

La situation est de plus en plus alarmante. Le réacteur n°1 de la centrale de Fukushima Daiichi, qui a subi une explosion samedi, n'est toujours pas refroidi. Le bâtiment du réacteur du n°3 a explosé la nuit dernière. Le réacteur n°2 se trouve lui aussi en grand danger. Le pire ne peut donc être écarté à Fukushima. 

À 100 km plus au nord, la région de la centrale d'Onagawa a été placée en état d'urgence durant le week-end, les autorités japonaises ayant relevé des niveaux de radioactivité bien supérieurs aux normes autorisées. Et dans la centrale de Tokaï, à environ 100 km au nord de Tokyo, un des réacteurs connaît lui aussi des problèmes de refroidissement. 

Les informations incomplètes et contradictoires circulent... 
Au Japon comme partout dans le monde, toutes les équipes de Greenpeace sont en alerte sur l'évolution de la situation tant que tout risque n'est pas écarté.
 

Suivez l'actualité en direct
 

Greenpeace - 22 rue des Rasselins 75020 PARIS - Tél: 01 44 64 02 02



 




Commenter cet article

Archives

À propos

PHOTOGRAPHIE bYuGO artist photographer paris