Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
08 Apr

la PASSION amoureuse qui mène à la JALOUSIE.

Publié par UGO RICHARD

La Passion vient du latin patior signifiant souffrir, éprouver, endurer autrement dit un ensemble d’états dans lesquels un individu est passif, par opposition aux états dont il est lui-même la cause.  De nos jours le mot passion est aussi employé pour parler d'une émotion qui est plus forte que nous (que l'on subit, pour ainsi dire, passivement),

La jalousie est une émotion empreinte d'agressivité qui est la conséquence de la peur de perdre l'être aimé ou l'exclusivité de son amour, au profit d'une autre personne – sentiment qui peut être fondé sur l'imagination. Dans les cas extrêmes (paranoïa, agressivité permanente) elle est attachée à une relation « amoureuse » sur un mode possessif. La jalousie ne doit pas être confondue avec l'envie. La jalousie est exclusivement amoureuse et souvent apparentée à la possession et à la haine c'est ce qui en fait sa force. Elle agit semblable à un poison. Une petite goutte distillée sans que l'on ne s'en aperçoive. Une petite goutte qui se propage, s'infiltre, s'étend. Jusqu'à imprégner peu à peu toute la relation. Parfois insidieusement, souvent violemment. La jalousie, quand elle est vécue de manière excessive, ne laisse personne indemne. Ni celui qui jalouse, ni celui ou celle qui est jalousé(e). A la base : une souffrance. Une souffrance immense, vécue dans l'enfance, et réactivée par la relation amoureuse. La jalousie est donc le plus souvent la réminiscence d'une blessure archaïque, qu'il importe de guérir afin de vivre plus librement.





Khrisnamurti dit que là oû il y a possession, il n'y a pas d'amour.



Remarquons curieusement que le mot passion signifie "douleur". Voilà une surprise ! Mais en fait, le passionné souffre. ça lui fait mal ! Il vit une douloureuse alternance d’euphorie (quand l'objet de la passion est là) et de manque (quand l'objet de la passion n'est pas là). 

Avant la passion, l’être humain est égoïste. Il s’est consolidé en développant des moyens de "profiter" de la vie sans se soucier des autres. La personne égoïste ne souhaite de mal à personne (ni de bien d’ailleurs).  Mais elle se moque totalement des conséquences sur autrui que causeront les avantages qu’elle s’octroie à elle-même et cela peut la rendre très nuisible à son environnement.

Alors la passion vient à point. Celui qui ne pense qu’à se faire plaisir va ici découvrir quelqu’un à qui faire plaisir. Mais dans la passion, ce quelqu’un n’est pas tout à fait quelqu’un ! Il est l’objet de la passion.

Ce qui caractérise le passionné par rapport à l’égoïste, c’est que l’égoïste ne pense qu’à lui alors que le passionné ne pense qu’à l’objet de sa passion. Pour l’environnement, ça ne change apparemment pas grand chose, car il reste complètement inconscient des autres. Mais la situation est fort différente.

L’égoïste, grâce à cette passion,  cesse d’être égoïste. Il n’est toujours pas conscient des autres, mais au lieu de se vouer à lui-même, il se voue à l’objet de sa passion. Évidemment ça ne change rien pour les autres autour. Mais pour lui le changement est d'importance car il cesse d'être tourné vers lui seul.

L’amour n’est certainement pas un lien, mais plutôt une ouverture, un respect, un partage, une grande considération et reconnaissance… il s’y trouve des délices plus grands et plus fulgurants que dans la passion, que ce soit au niveau de la sensualité, de la communication, du partage. Peut être dans un autre article je préciserai les différences entre la pulsion, le désir et l’amour qui sont des éléments très distincts dans la vie d’un couple, mais tous importants.

La passion, elle, est bel et bien un lien, un attachement, une dépendance. Les circonstances y sont vécues dans un fabuleux élan… mais aussi dans une certaine irréalité qui empêche de s’y trouver vraiment comblé.

 

Elle survient souvent  lorsque la routine qui s’est installée dans notre vie fait place à l’ennui et cette passion crée un déséquilibre psychologique important et une perte de repère. Confortés par un rythme de vie régulier et programmé, nous avons fini par mettre en péril notre pouvoir créatif. L’absence de créativité va à l’encontre du flux naturel de la vie et peut entraîner de la dépression ou des crises profondes.  Il se peut aussi que la passion survienne à un moment où nous nous sentons vulnérables. À peine sortis d’un état de crise, nous basculons de nouveau dans une expérience intense aux conséquences bouleversantes. Une rencontre passionnelle viendra alors stimuler des sentiments déjà en éveil mais que le souvenir douloureux d’un passé tumultueux pourrait tenter d’éteindre. Dans cette situation, la passion servira alors à nous aider à surpasser la peur.

Chaque fois que deux personnes vivent ensemble une passion, c’est que leur âme pressentait une menace pour la vitalité de leur créativité.
Par conséquent, peu importe le dénouement d’une rencontre passionnelle, il s’agit toujours d’une expérience positive parce qu’elle sert à stimuler la vitalité qui s’atténuait en nous.



 La passion amoureuse déclenche une série de réactions physiologiques qui procurent un intense sentiment de bien-être. Le corps augmente sa production d’endorphine, une hormone semblable à la morphine qui agit comme inhibiteur de la douleur, et contribue à créer un état euphorique. Libre
de toute douleur, nous sommes capables de voir une beauté illusoire dans tout ce qui
nous entoure.
En effet, la rencontre d’une personne avec qui nous semblons nous fusionner transforme
complètement notre perception
. Nous voyons dans l’autre un potentiel

infini. Soudainement tout nous paraît possible. Les limites, qui d’habitude nous enserrent et nous freinent, s’évanouissent. Lorsque nous sommes touchés par la passion amoureuse, nous avons soudainement conscience qu’il existe une réalité plus grande et plus colorée que celle
dans laquelle nous vivons habituellement.

Dans son sens symbolique, l’expérience passionnelle est intimement liée à notre vitalité et à notre émotivité. Elle survient souvent pour nous remettre en contact avec une part étouffée de nous-même. Cette expérience est caractérisée par de rel’impression que nous avons de renaître à la vie. Et pour cause. Ce n’est jamais par hasard que nous tombons passionnément amoureux de quelqu’un. La rencontre amoureuse vient nous secouer intérieurement à un moment où notre créativité a besoin d’être profondément stimulée. La créativité se définissant ici comme la pulsion naturelle de l’instinct et de l’âme vers la réalisation de soi. C’est notre âme qui intervient en plaçant de telles expériences sur notre chemin. Elle opère afin de réveiller notre vitalité lorsque le quotidien menace de l’endormir au point où notre évolution est menacée dans son essence.

Plusieurs jugent négativement les expériences passionnelles sous prétexte qu’elles sont éphémères. Parce qu’elle se consume vite et qu’elle s’avère plus souvent un passage que la base d’une réalisation visible et vérifiable, on croit que la passion amoureuse est illusoire. Certains la considèrent superficielle et même néfaste et vont jusqu’à nous mettre en garde parce que, dit-on, elle mène à la souffrance. 
La passion amoureuse est une incursion dans ce que nous appelons le moment présent.
Elle nous rapproche de notre essence.
 La personne dont nous tombons amoureuse devient le miroir de l’amour que nous portons et nous sommes fascinés par sa vision.

Elle nous rapproche de notre être en ravivant notre créativité et en nous offrant une trêve dans la quête constante de l’assouvissement de nos besoins. Elle nous permet de ressentir l’état sublime et infini qui existe lorsque nous prenons conscience qu’au-delà de la simple personnalité qui contrôle notre vie, se cache un être d’une complexité étonnante.

By Ugo



 

Commenter cet article

LALIECHE 12/04/2009 11:31

j'igore pourquoi je reçois tes mails ?...on ne se connait pas...mais je suis bien dans tes adresses mails...une chance pour moi !!!
P.S. : peut-être pas le biais des sites de rencontres ?
Bon ween-end de Pâques

UGO 08/04/2009 21:56

je te remercie pour ce gentil commentaire
ca me change des gens qui m ecrivent des fois n avoir pas besoin d un blog pour etre instruit
ugo
ps qui etes vous au fait?

LALIECHE 08/04/2009 21:45

Un grand merci pour vos articles...sincèrement

Archives

À propos

PHOTOGRAPHIE bYuGO artist photographer paris