Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 Oct

NOUS SOMMES 7 MiLLiARDS!

Publié par By UGO

world-population-day Avec environ 232 000 naissances de plus chaque jour sur la planète, nous venons  de franchir ce jour les 7 milliards ; Le palier des 6 milliards avait été atteint en 1999.

 

                                                 

                                       0013729a7f710f8630e001-copie-1

 

Le nombre d’habitants de la planète a plus que doublé depuis 1960, et nous franchissons un nouveau cap. Mais aucune raison de paniquer (du moins pas encore), surtout si nous parvenons à changer nos modes d’alimentation et de consommation énergétique.

 

 

_110819-demographie-7-millia.jpg

 

 

 La population mondiale devrait dépasser les 9 milliards d'ici en 2050. 

Cette évolution conforte les projections des démographes, qui tablent désormais sur une population de 9,4 milliards de personnes à l'horizon 2050. L'Inde, dont le retard sur la Chine ne cesse de se réduire, devrait devenir le pays le plus peuplé vers 2020.

Les pays industrialisés comme le Japon, l'Europe, les Etats-Unis ... semblent quant à eux connaître un léger regain de fécondité.

 

bebe-Masai.jpg

 

 

 

 

À l'horizon 2100, un habitant de la planète sur trois sera probablement africain contre un sur sept actuellement, selon l'Ined. À cette époque, la Terre comptera plus de 10 milliards de personnes, contre 7 actuellement.



 

 

Le continent africain compterait alors le troisième pays le plus peuplé du monde : le Nigeria, avec 433 millions d’habitants. Qui se placerait juste derrière la Chine et l’Inde (avec respectivement 1,69 milliard et 1,3 milliard d’habitants) et devant… les États-Unis (423 millions). À titre de comparaison, l’union Européenne (UE) serait quant à elle forte de 513 millions d’habitants.

Ce fort accroissement en Afrique s’explique en partie par l'important taux de fécondité.

À titre d’exemple, le nombre d’enfant par femme est actuellement de 7 au Niger, de 6,4 en Somalie, et 6,1 en RDC.

L’accroissement naturel est cependant ralenti par un taux de mortalité infantile très élevé (74 pour 1000 sur le continent contre 6 pour 1 000 en Europe et aux États-Unis) et par les conséquences désastreuses de la pandémie du sida.

 

   untitled-copie-2.jpg

 

                              petit-esquimau.jpg

                                                                                        bY uGO

Commenter cet article

Archives

À propos

PHOTOGRAPHIE bYuGO artist photographer paris